Concerts

Tags

Kronos'50 for the Future

Depuis 2015/16, le Kronos Quartet Arts Association est à l’origine d’une nouvelle initiative passionnante : un répertoire d'apprentissage consacré aux approches les plus récentes du quatuor à cordes, conçues expressément pour la formation des étudiants et des professionnels émergents.

Une rencontre exceptionnelle entre trois groupes phares de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Une rencontre exceptionnelle entre trois groupes phares de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui vous ont concocté un petit programme savoureux. Arsys, Erämaa et Spilliaert sont proches de Chamber Music for Europe qui a accompagné certains de leurs projets ; ils s’engagent généreusement dans les actions de médiation organisés par CME. C’est dans un esprit corporatif que ces 10 musicien(ne)s se retrouvent pour vous offrir une journée scintillante.

 

Entre baroque et contemporain

Circa Diem, entre baroque et contemporain : Avant-première.
Circa Diem évoque le cycle d'un jour, ou bien d'une vie. Cinq moments qui portent en eux une lumière spécifique qui éclaire l'évolution d'un être. La nuit profonde, l'aube, le zénith, l'heure dorée et le crépuscule. Chaque moment de ce cycle est illustré par une sonate de l’opus 1 du Maître Italien Tomaso Albinoni et des créations de Virginie Tasset, Max Charue, Patrick Leterme, Jimmy Bonesso et de Mühiddin Dürrüoglu

 

Une phrase qui résume l'évènement

Le Trio Bizkaïa poursuit sa collaboration avec Chamber Music for Europe. En novembre 2023, il nous a proposé un programme avec deux grands chefs d’œuvres : le second trio de Brahms et le trio de Ravel. Le Trio est conscient que les meilleures écoles pour un jeune ensemble sont le répertoire lui-même et la rencontre avec les publics lors des concerts. Et si vous entendez : « ne sont-ils pas trop jeunes pour aborder ces grands chefs-d’œuvre ? », vous vous souviendrez qu’un grand cru mérite une bonne cave !

La saison dernière avec le Quatuor Quiron et cette année avec le Quintette EtCaetera, parfois nous laissons les programmes ouverts en fonction des projets structurants que développent les ensembles dans leur parcours. Le Zenne Quartet adapte ses programmes autour de la préparation de l’enregistrement des 7 quatuors de Walter Hus. Vous découvrirez « Jeunesse", le 7ème quatuor de ce compositeur qui a longtemps mis son art au service de formes transversales, travaillant avec des peintres et des vidéastes, écrivant pour le cinéma, le théâtre et la danse.

Quatuor à cordes tout en douceur

C’est un programme des plus traditionnels que nous propose le Quatuor Amôn : un des plus connus des quatuors de Haydn, et le superbe op 3 de Jongen qui nous révèle encore une fois la grandeur du grand Maître liégeois. Si parfois des programmes aventureux entretiennent la curiosité du public, des après-midis comme celle-ci sont un pur bonheur. Mais, connaissons-nous tous l’opus 3 de Jongen ?

Quatuor Amôn

Neuer Frülhing... 

L’association de la voix et du quatuor à cordes est souvent très heureuse, et au début du XXème siècle, le répertoire dans cette formation s’est développé. Plus tard, de nombreux compositeurs ont « réorchestré » des mélodies et des lieder, le quatuor par la richesse de ses timbres répond aux différents accents de la voix. Clara Inglese et le Quatuor Amôn reprennent ici deux œuvres faisant partie de leur CD « Neuer Frülhing ».

Le Trio Spilliaert continue de nous faire découvrir des œuvres belges méconnues de la plus grande valeur. Désiré Pâque et Alexandre De Taeye font partie des pépites. Cette fois-ci, c’est Lucie Vellère, compositrice belge de la première partie du XXème siècle, avec une oeuvre magistrale d'une facture très aboutie qui allie expressivité et inventivité que le Trio nous présente ainsi que la création du Trio de Jan Kuijken, commande du Trio Spilliaert en 2020. 

 

Trio Spilliaert

Deux violons pour Weinberg

Chen et Zoriana se sont rencontrées autour du duo pour deux violons du compositeur polonais Mieczyslaw Weinberg. Cette partition exigeante, dont il faut surmonter les difficultés et apprivoiser le discours - qui emprunte des thèmes de musique de théâtre juif – est de fait très peu jouée. L‘approche de cette œuvre étonnante par les deux musiciennes était magistrale, ce qui nous a donné l’envie de partager cette découverte avec le public de Chamber Music for Europe.